undefinedTout lecteur aime faire des listes de livres à lire. Ses tiroirs sont pleins de petits bouts de papiers sur lesquels il se plait à noter le nom des prochains élus, qu’il oublie aussitôt pour une nouvelle liste, de nouveaux noms, de nouveaux livres. Lorsque j’avais quinze ans, je pensais qu’on pouvait se laisser guider par le seul plaisir dans ses lectures. A dix-sept ans, avec Sartre, je me moquais de l’Autodidacte, dans La Nausée, qui entreprend de lire tous les livres de la bibliothèque municipale en suivant l’ordre alphabétique.

Je sais, vingt ans après, que tout ordre qu’on veut imposer à ses lectures est vain.  Qu’on choisisse pour se guider  un pays, un mouvement littéraire, la découverte d’un auteur, le simple bouche à oreille, ou le hasard des découvertes, il y a toujours des livres qui parviennent à entrer dans notre bibliothèque et à y rester, sans qu’on les ait lus. J’avais projeté un jour de lire tous les Rougon-Macquart. J’en ai lu cinq, et il m’en reste quinze que je n’ai pas ouvert. Je les lirai un jour. Mais quand? Avec tous ces livres qui s’accumulent, il va bien falloir que je me fasse à l’idée que plus d‘une vie peut-être est nécessaire pour tous les lire. Et cependant, chaque semaine, de nouveaux venus continuent à entrer chez moi. Ce n’est pas une malédiction. C’est moi qui les invite. Alors je me dis que l’Autodidacte de Sartre n’était pas si stupide que cela. Que fait un cavalier, nous dit Descartes, qui s’est égaré au milieu d’une forêt pour en sortir? Il choisit une direction et trace droit.

Vivre une vie d’oisiveté, se consacrer à lire, et lire plus encore qu’on n’avait lu, être plus oisif qu’oisif, cela donne un sens à la vie et vaut bien le train du cavalier de Descartes. Et comme il faut prendre une direction, n’importe laquelle, et s’y tenir, j’ai choisi de participer à ce challenge: ABC 2008.

J’ai rajouté une contrainte: qu’il y ait dans le titre une référence à un nom de lieu, pays, ville, fleuve, quartier, etc. Comme le but n’était pas d’acheter de nouveaux livres, mais de progresser un peu dans la forêt qui m’envahit (ce que les bloggers littéraires appellent leur PAL: Pile à Lire), j’ai du changer deux ou trois lettres pour lesquelles je n’avais rien dans ma bibliothèque.

A    Andric (Ivo),  La Chronique de Travnik
B    Balzac (Honoré de), Le Curé de Tours
C    Chaucer (Geoffrey), Les Contes de Canterbury
D    Dumas (Alexandre), La Dame de Montsoreau
E    Euripide, Iphigénie en Tauride
F    Forster (E.M.), Route des Indes
G    Grass (Günter), Une rencontre en Westphalie

H    Hugo (Victor), Han d’Islande
I    Irving (Washington), Contes de l’Alhambra
J    James (Henry), Washington Square
K    Kawabata Yasunari, La danseuse d’Izu
L    Lagerkvist (Pär), La Terre Sainte
M    Marai (Sandor), La Conversation de Bolzano
N    remplacé par Duras (Marguerite), Hiroshima, mon amour
O    Ozick (Cynthia), Le Messie de Stockholm
P    Perutz (Leo), Le Marquis de Bolibar
Q    Quignard (Pascal), Les Escaliers de Chambord
R    Ramuz (Charles Ferdinand), Aimé Pache, peintre vaudois
S    Saramago (José), Histoire du siège de Lisbonne
T    le Tasse (Torquato Tasso dit), La Jérusalem délivrée
U    Updike (John), Brésil ou Les Sorcières d’Eastwick
V    Verne (Jules), Le pilote du Danube
W    Wharton (Edith), Vieux New-York
X    remplacé par Morand (Paul), New-York
Y    remplacé par Féval (Paul), Les mystères de Londres
Z    Zola (Émile), Le Ventre de Paris

2 Comments on Challenge ABC 2008

  1. J’aime bien ton article et l’ensemble de ton blog dont Nanne m’a parlé. Je constate avec plaisir que tu t’intéresses aux classiques, je m’y intéresse aussi, à Balzac en particulier en ce moment.
    Bon courage pour la lecture des « Rougon-Macquart , c’est long mais que c’est passionnant.! J’en ai lu quelques uns, mais il faudrait que je continue…
    Bonne soirée!

  2. Avatar Cléanthe dit :

    Merci pour ton commentaire et bienvenue sur mon blog. Je mets en ligne demain ma première note sur les Rougon-Macquart.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.