Archives de
Category: Littérature anglo-saxonne (Etats-Unis)

Jack LONDON: Martin Eden

Jack LONDON: Martin Eden

« Martin Eden, le plus autobiographique des romans de Jack London, est le récit d’un écrivain né dans les bas-fonds, homme de rien basculé dans la bourgeoisie qui croit tenir sa revanche sur la vie… C’est aussi la rencontre d’un homme et d’une femme ; l’occasion enfin de découvrir le vrai visage de Jack London, une personnalité rare à la source de notre modernité. » (4e de couverture) J’ai toujours beaucoup aimé les œuvres de Jack London, à commencer par ses romans du…

Lire la suite Lire la suite

James Oliver CURWOOD: Le Grizzly

James Oliver CURWOOD: Le Grizzly

Jim et Bruce sont deux hommes, qui, depuis plusieurs mois, pistent le gros gibier dans les montagnes Rocheuses canadiennes encore sauvages en ce début de XXème siècle. Leur rencontre avec Thor, un Grizzly, le plus grand qu’ils n’aient jamais vu, va réveiller chez les deux compagnons le plaisir de la chasse et confronter l’ours géant, pour la première fois, à la crainte d’une créature dont il découvre le pouvoir de nuisance. Entre montagne et forêts et jusqu’au fond de la…

Lire la suite Lire la suite

Daniel MENDELSOHN: Une Odyssée

Daniel MENDELSOHN: Une Odyssée

Il y a plusieurs façons pour un père et un fils de se retrouver. Mais la moins attachante n’est sans doute pas celle choisie par Jay Mendelsohn. A quatre-vingts ans passés, le vieillard décide d’assister au séminaire sur l’Odyssée que son fils anime à l’Université. Pourtant l’affaire n’est pas gagnée entre ce père et ce fils qui s’estiment et s’ignorent à la fois. Voici les deux hommes embarqués pour une aventure qui va les conduire, au fil d’une année, sur…

Lire la suite Lire la suite

Jean HEGLAND: Dans la forêt

Jean HEGLAND: Dans la forêt

Eva et Nell, deux adolescentes, ont été élevées par des parents un peu fantasques, des originaux partis vivre dans une maison dans la forêt, à une cinquantaine de kilomètres de la ville la plus proche. Alors, quand les premières coupures d’électricité ont commencé, personne n’y a vraiment pris attention. Il faut dire que leur mère venait de mourir d’un cancer et que la douleur personnelle leur laissait peu de temps pour songer aux malheurs du monde. Chacun a pensé que ça s’arrangerait bientôt….

Lire la suite Lire la suite

Jack LONDON: Le Fils du Loup

Jack LONDON: Le Fils du Loup

Dans le Grand Nord, on trouve de tout, des hommes et des femmes révélés par la nature et le destin. Mason était un homme amoureux, marié à une indienne. Dans la rigueur du désert blanc, un arbre lui tomba dessus. Que peut un homme même amoureux sans espoir de survivre? (Le silence blanc). Tous auraient vu en Scruff Mackenzie un homme plein de ressources. Mais il faut savoir jouer serré lorsque l’idée vous vient d’aller prendre femme dans une tribu…

Lire la suite Lire la suite

Jack LONDON: Construire un feu

Jack LONDON: Construire un feu

  Le moyen d’échapper à des tortures certaines quand on s’est mal comporté et qu’on tombe entre les mains d’une tribu indienne qu’on a soi-même martyrisée ? (La face perdue) Comment vous acquitter de votre mission lorsqu’on vous a confié un sac et que vous devez compter jusqu’à vos dernières forces pour mener le colis à bon port ? (Une mission de confiance) Un homme dans la neige, qui marche, coincé par le froid et s’efforce de rester en vie, pourra-t-il échapper…

Lire la suite Lire la suite

Jack LONDON: L’appel de la forêt

Jack LONDON: L’appel de la forêt

Alors qu’il coule des jours heureux auprès du juge Miller, Buck, chien croisé d’un terre-neuve et d’une chienne colley, est un jour enlevé à son maître par l’aide-jardinier et vendu à un trafiquant de chiens. Direction le Klondike, les étendue glacées. Buck va désormais servir comme chien de traineau. Dans l’effervescence de la Ruée vers l’Or, l’animal est attelé et lancé sur les pistes glacées… L’appel de la forêt, L’appel sauvage, ou encore L’Appel du monde sauvage comme vient de…

Lire la suite Lire la suite

Ed McBain: Pas d’avenir pour le futur (87ème District, 9)

Ed McBain: Pas d’avenir pour le futur (87ème District, 9)

Quand on est inspecteur au 87ème District et qu’on voit arriver son tour de profiter d’un dimanche de congé bien mérité, quoi de mieux qu’une petite fête de famille, surtout quand cette fête est un mariage et que la noce promet d’être belle? C’est ce qu’aurait du se dire Carella en ce beau dimanche qui commence, si son futur beau-frère n’avait pas décidé de le tirer du lit matinalement pour l’inviter à partager ses angoisses à propos de son mariage…

Lire la suite Lire la suite