Parmi les nombreuses raisons qui ont pu me pousser à tenir un blog, il y a bien sûr le désir de partager des lectures, de donner pour ainsi dire une forme moderne et numérique à la vieille tradition des clubs de lecture, de rencontrer -numeriquement- d’autres lecteurs, d’autres lectrices. Il y a le plaisir aussi tout simplement d’écrire sur les livres que j’ai aimé, l’occasion d’affiner mon jugement en cherchant à mettre des mots sur des impressions. Mais la première des raisons, sinon en importance, du moins chronologique, est que j’ai toujours tenu des carnets de lecture. J’ai besoin, quand je lis, de passer par l’écrit, d’abord parce que cela prolonge ma lecture, mais aussi tout simplement parce que cela m’aide à ne pas oublier les livres que j’ai lu. J’aime souvent me replonger dans mes billets passés pour y retrouver le souvenir, l’émotion d’un livre.

Ce blog est comme les carnets que je collectionnais naguère et qui occupent encore tout une étagère dans un coin de ma bibliothèque. J’aime parfois le feuilleter, me rappeler des livres presque oubliés, ou les raisons pour lesquelles je les ai ou non aimés. Mais cela reste une pratique très solitaire. Quand je consulte les statistiques de mon site, je m’aperçois que c’est d’abord la nouveauté de l’information qui règne. Chaque nouveau billet chasse les anciens billets. La fréquentation se concentre, à part quelques « hits », sur les deniers billets.

Je profite donc de ce mois pour lancer une nouvelle rubrique. Ce pourrait être un rendez-vous mensuel, pourquoi pas une idée à lancer sur le web: que chacun fouille dans les fonds de tiroirs de son blog de lecture, y ramène des compte-rendu parfois anciens de livres peut-être déjà oubliés. Une manière de faire continuer à vivre tous ces billets accumulés au cours des années. La possibilité aussi de constituer des thématiques, autour d’un genre, d’une auteur, d’une époque, d’une collection. Bref je me lance ce mois-ci. La thématique est facile à trouver, puisque, à l’instigation de Lou et Hilde, tout le monde sait que ce mois-ci ont lieu de grandes réjouissances halloweenesques, une randonnée de lecture à vous glacer le sang.

Place donc ce mois-ci à ma bibliothèque d’Halloween.

Achim von ARNIM: Isabelle d’Égypte

Dominique BARBERIS: Beau Rivage

Fabrice BOURLAND: Le fantôme de Baker Street

Jacques CAZOTTE: Le Diable amoureux

William Wilkie COLLINS: L’Hôtel hanté

Alexandre Dumas: Le Château d’Eppstein

Alexandre DUMAS: Pauline

Gary Spencer MILLIDGE: Strangehaven (BD)

Gary Spencer MILLIDGE: Strangehaven (vol.2) – Confrérie (BD)

Gary Spencer MILLIDGE: Strangehaven (vol.3) – Complots (BD)

Ann RADCLIFFE: Les Mystères d’Udolphe

Emile ZOLA: Angeline ou La maison hantée