Jean-Jacques Sempé est né à Pessac, près de Bordeaux. Le Musée Mer Marine de Bordeaux, récemment installé dans le nouveau quartier qui surgit de terre autour du récent Musée du vin dans un ancien quartier de docks et de ports à l’ouest de la ville (quartier extraordinaire, qui mériterait à lui seul tout un billet) a choisi cet été de consacrer une belle rétrospective au travail du dessinateur. Des premiers dessins d’humour signés « DRO » publiés en 1951 dans Sud Ouest Dimanche aux célèbres couvertures du New-Yorker, c’est en effet toute l’oeuvre de Sempé qui est ici résumée dans une exposition attachante. Dessins d’humour, regard facétieux sur le monde, poésie de la vie parisienne, décalage entre la petitesse de la vie humaine et le gigantisme des grands ensembles où elle évolue et des problèmes qui se posent à elle, insouciance d’un groupe d’enfant sur la plage, charme de musiciens amateurs ou joies et liberté de la vie new yorkaise, tout Sempé est là, avec cette fluidité de la ligne, cette poésie de la touche, cette douceur de l’aquarelle, rehaussée parfois de traits au crayons de couleur, cette légèreté qui caractérise l’ironie d’un regard à la fois tendre et décalé. Une exposition attachante à voir absolument si vous passez par Bordeaux.

Sempé en liberté. Du 29 mai au 6 octobre 2019. Au Musée Mer Marine à Bordeaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.