Vous vous souvenez sans doute du temps où vous dévoriez, enfant, les pages de romans d’aventures. L’île au trésor, Ivanhoé, Les Trois mousquetaires étaient vos livres de chevet. Ce temps où les noms de Walter Scott, d’Alexandre Dumas suffisaient à éveiller cet espoir d’un plaisir démesuré en quoi, comme tout lecteur avide, vous croyez encore aujourd’hui. C’est le même désir qui vous tient chaque fois que vous entrez dans une librairie. Alors, la simple évocation des Voyages extraordinaires de Jules Verne suffisait à vous transporter dans ce monde de la fiction que vous adorez tant. Jules Verne était votre héros. Vous en avez lu cinq, dix, quinze. Jean-Yves Tadié, spécialiste célèbre de Marcel Proust et du roman d’aventure les a tous lu entre dix et treize ans. Les 62 voyages extraordinaires!

C’est fort de cette expérience, que l’historien reconnu de la littérature se penche dans cet essai très personnel, impressionniste sur les grands thèmes des romans de Jules Verne. Une étude critique donc. Vous saurez tout des thèmes de l’île, de la machine, de la robinsonnade. Vous étudierez l’imaginaire maritime de Jules Verne, apprendrez à reconnaître certaines autres problématiques moins connues. Mais cet essai est aussi une sorte d’autobiographie littéraire, dans laquelle Jean-Yves se souvient de ce temps où il lisait Jules Verne. La guerre, les vacances à Montreux en Suisse, le portrait d’une famille de la grande bourgeoisie intellectuelle. Tadié nous rappelle que derrière le critique il y a d’abord un lecteur. Et comme Tadié en plus est un lecteur boulimique, qui semble avoir tout lu, et un lecteur par certains côtés resté enfant – c’est le prestige de la lecture – cela donne un essai vivifiant, comme je les aime: une fois que vous l’avez refermé, vous n’avez plus qu’un désir, d’ouvrir – et très vite !- de nouveau d’autres livres!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.