Étiquette : marathon de lecture

Le Marathon de lecture suédois… c’est parti! – Màj dimanche Minuit

Marathon lecture suédois

Samedi 0h00: voilà, c’est parti; début du Marathon. J’ai décidé de commencer avec Mademoiselle Julie d’August Strindberg. Mais j’ai peur de ne pas réussir à veiller très tard ce soir…

1h00: c’est bien ce que j’avais prévu. Je finirai demain les dernières pages de Mademoiselle Julie (quelle grande pièce quand même !)

9h00: Mademoiselle Julie est fini. Maintenant, un petit déjeuner suédois, un petit tour sur les blogs des participants au Challenge. Et puis, je crois que je vais continuer avec quelque chose dans la veine du drame de Strindberg.

12h00: une autre belle découverte: Barabbas de Lagerkvist, dans lequel je suis déjà bien avancé.

Je fais un tour chez les autres participants: MarieAnne, L’or rougeIcath Merquin , Coccinelle et Chroniques littéraires. Et puis je crois que je vais marquer une petite pause, histoire de m’aérer un peu – il faut aussi que je trouve le temps de réaliser ces kanelbullar promis à Mme Cléanthe et à Petit Cléanthe pour les faire participer un peu aussi à ce week-end suédois.

18h: les kanelbullar gonflent tout doucement au coin du four. Je poursuis ma lecture de Barabbas.

21h: J’ai fini mon deuxième livre. Il est temps de reprendre quelques forces autour d’un buffet suédois. Les kanelbullar sont sortis du four à temps pour embaumer la cuisine des parfums de cardamome et de cannelle.

100_0952.JPG

23h: retour aux choses sérieuses. J’ouvre mon troisième livre: le roman de Hjalmar Söderberg, Le jeu sérieux. Je reste sur les rives de la Baltique en sirotant un thé « goût Russe ».

 

Söderberg, Le jeu sérieux

Dimanche 9h: petit tour dominical sur les blogs (ceux du marathon et les autres), puis reprise du « Jeu sérieux » de Söderberg. En plus, il reste des kanelbullar, et c’est délicieux avec un peu de confiture d’airelles. Je vais poursuivre tranquillement comme cela ma lecture jusqu’à midi, je crois.

Dimanche 17h: retour au roman de Söderberg après un début d’apres-midi éloigné des livres. 

Dimanche minuit: c’est la fin du marathon, et je finis aussi pour l’occasion mon troisième livre. Bilan: pour mon premier marathon, ce fut une belle aventure, un week-end de lecture, quelques gourmandises, le tour des blogs. Encore 10 pages à lire, un petit tour chez les autres participants et je file me coucher.

 

 

Le Marathon de lecture suédois… c’est pour bientôt

Marathon lecture suédois

Organisé par Marjorie, dans le cadre du Challenge Un hiver en Suède, Le Marathon de lecture suédois commence ce soir à minuit! 48 heures de folles lectures suédoises, nuit et jour, jusqu’à dimanche minuit.

Bon, ma semaine a été un peu fatigante et il se trouve que j’ai quelques heures de sommeil à rattraper. Ce week-end, ce sera donc plutôt couette et bon thé chaud, que folles escapades nocturnes, même livresques. Mais pour un polar suédois, ce peut être aussi une sorte de préparation nécessaire. J’ai hâte de retrouver la tête enfarinée le commissaire Wallander toujours en retard d’une nuit.

Comme je suis un garçon organisé, bien que croulant sous sa PAL, j’ai ramené de plusieurs sondages effectués depuis quelques jours au péril de ma vie sous cet amoncellement de livres quelques titres dans lesquels je pourrai piocher au gré de mes envies: du Strindberg (Mademoiselle Julie, que j’ai vu il y a longtemps au théâtre, mais que je n’ai jamais relu, mais aussi des récits), du Pär Lagerkvist, un roman de Hjalmar Söderberg, qu’il me hâte vraiment de lire (j’espère que j’en aurai le temps ce week-end) depuis que j’ai découvert cet auteur cet été en Avignon, et puis plein de polars. Bref, vous l’aurez compris, j’y suis à fond.

Avant cela, histoire de rentrer sereinement dans le week-end, un ciné puis un petit diner aux chandelles. Et on devrait s’approcher l’air de rien du début du challenge. Alors, rendez-vous à minuit… Et n’oubliez pas entretemps de manifester votre soutien!